L’Insectarium

couv insectarium

« Un grand savant qui pense en philosophe, voit en artiste, sent eL'extraterrestre (Mante religieuse) - René Rouyert s’exprime en poète » c’est ainsi que Jean Rostand qualifiait Fabre. Et dans ses Souvenirs entomologiques l’auteur nous livre une merveille d’observation et de narration, qui donne une irrésistible envie de se coucher dans l’herbe pour suivre les aventures de la sauterelle verte ou de la mante religieuse. La majesté du Grand Paon de nuit, le chant de la cigale, la larve du capricorne ; les us et coutumes de ces petits êtres nous sont ici dévoilés à la loupe de manière détaillé et avec beaucoup d’humour. Les uns déploient leurs ailes à la rencontre de la désirée, les autres chantent naïvement, d’autres encore beaucoup plus terribles se dévorent. Tout un univers aussi fascinant qu’effroyable. Fabre conte prodigieusement la vie des insectes.

© photo Daniel Cloué


Le Grillon – Sur le logis de la belle (Extrait de L’Insectarium)

Le Grillon – Savoureuse Bouchée du crapaud (Extrait de L’Insectarium)

Le Grand Paon de nuit (Extrait de L’Insectarium)

Le Capricorne / La Larve – Le Vivre et le couvert (Extrait de L’Insectarium)

La Mante / Les Amours – Scherzo Macabre (Extrait de L’Insectarium)

Dossier de l’INSECTARIUM